ImageBonsoir à tous, tout d’abord merci M. Morin pour votre commentaire, il est à l’origine de celui-ci. Et pour le fait que j’abordais  plusieurs thème dans le même article c’étais volontaire de ma part,  jumelé à mon inexpérience dans l’art de l’écriture. Mais tout est tellement inter relié  que quelquefois l’on doit élargir  le contexte pour tentez de bien faire valoir son idée.

 

Les étudiants nous disent qu’il faut la gratuité scolaire et selon moi ils ont entièrement raison et je vais vous expliqué pourquoi du point de vue » paysan travailleur » que je suis, tout en faisant l’effort de ne pas trop élargir (ça ne sera pas facile je m’en excuse d’avance).

 

Dans notre société moderne l’on considère encore que l’éducation, la santé et les infrastructures  comme une source de dépense que seul les contribuables doivent en assumer les coûts à même les taxes et impôts perçus et les entreprises privées investissent très peu  dans les universités qui on un secteur d’intérêt pour eux. Dans les réformes du  modèle financier annoncé on évoque la possibilité d’une séparation des banques en deux dans l’une des deux  on y introduit tout se qui est spéculatif et qui est à l’origine de la pluparts des crises financières que l’on à traversé au fil des décennies. Pour ainsi mettre à l’abri les compagnies,  les gouvernements, et les banques qui y seraient reliées et laisser à elles-mêmes celles qui spéculent. C’est je pense un pas dans la bonne direction mais pas assez loin. Il n’y à rien de concret qui est proposé pour cette abomination qu’est de pensée que l’éducation est une dépense et non une valeur ajoutée pour le modèle économique archaïque que l’on possède et que les mesures annoncées serait aussi efficace que de tout simplement mettre un diachylon sur une fracture ouverte sans replacer les os, face à la réalité qui est tout simplement qu’un modèle économique quel qu’il soit n’est qu’en réalité qu’un outil de développement que l’humanité s’est dotée pour son épanouissement et non de permettre à des individus d’accumuler des richesses et ça je pense que certain étudiants on bien hâte que la majorité d’entre nous le comprenne.  

 

 

Et en fonction de cette réalité le modèle doit être repensé en profondeur et totalement réécrit  car il est au point ou il retarde l’évolution de la société dans son ensemble. La preuve!  Qu’est-ce qui au fil des siècles à fait évolué l’humanité pour arrivé au confort et bien être que l’on connait aujourd’hui, certes les entreprises et le modèle économique y ont contribué mais rien n’aurait été fait sans le cerveau collectif de l’humanité et il est impératif de rappelé ce fait aux hommes d’affaires. Que serait Bill Gates qui à  créé un système d’exploitation et fait fortune avec, si le cerveau collectif ne lui aurait pas offert l’ordinateur sur un plateau d’argent?

Le modèle économique actuel  prive l’humanité d’un grand parti de son cerveau collectif en maintenant une majorité d’individu sans éducation qui nous serait très précieux dans notre recherche d’une solution durable au niveau de l’environnement entre autre.  Est-il justifié de se privé collectivement d’un Einstein qui pourrait révolutionner le domaine du transport  par exemple, et ce au nom de la préservation des richesses de certain individu?  Mais c’est ce que l’on vit aujourd’hui et peut-être qui-sait l’on paye peut-être le prix des décisions du passé à l’heure actuel.

 

Un autre sujet que j’aimerais qui soit abordé dans cette réforme est l’intervention gouvernementale auprès des entreprises privées. Imaginons nous un scénario catastrophe purement hollywoodien qui met en vedette un brillant chercheur qui découvre une machine qui  traite les cancers, enlève les pierres aux reins, répare les tissus musculaires, etc. et ce sans effet secondaire génial non! Fier de son invention il va la présentée à une compagnie qui œuvre déjà dans le domaine médicale. Le conseil d’administration est confronté à un problème, s’il commercialise la machine il perd systématiquement 90% de leur revenu,  licencie des milliers de travailleurs et soigne mieux les gens, méchant dilemme n’est-ce pas! Et bien je ne serais pas surpris qu’un jour cela puisse arriver tout évolue si rapidement aujourd’hui. Est t’il légitime d’imposé une telle décision à ces individus seulement, à cause de la non ingérence politique dans le privé? Il est évident que dans certains secteurs d’activités le gouvernement à le devoir d’intervenir et c’est la un bon exemple de démocratie citoyenne, en informant la population entière qu’une telle invention à été découverte, lui exposant les pertes d’emplois massives et à eux de prendre la décision.

 

 

Pendant ce temps M. Charest s’entête à vouloir imposer les frais de scolarité à nos étudiant pour sauver 500millions  afin de l’investir dans son beau plan nord. Dites- moi est-ce que c’est moi qui suis dur de la feuille ou bien ti Jean qui est légèrement dépassé?  Sur ce je vous souhaite bonne soirée.

Publicités